Accueil

Le boisé du Limousin situé à côté des immeubles «Les Jardins Intérieurs» est menacé.

Dans le cadre d’un échange de terrains avec la Ville de Saint-Lambert, un promoteur immobilier veut construire une tour d’habitations de douze étages dans le Parc du Limousin, mettant en péril la survie du boisé.

Lors de la consultation publique du 10 juillet dernier, en plein cœur des vacances, la Ville a présenté un rapport commandé et payé par le promoteur immobilier.

Ce rapport décrit le boisé ainsi: «un espace en friche, aux conditions naturelles précaires comprenant plusieurs frêns malades et morts…». La ville a repris des extraits du rapport sur son site web.

Or, un chercheur en écologie forestière de l’Institut de recherche en biologie végétale, organisme de recherche associé à l’Université de Montréal, donne une toute autre version.

Lors de sa visite du boisé, il a constaté la présence de plusieurs espèces d’arbres dont le chêne rouge, le tilleul d’Amérique ainsi que le micocoulier occidental. Le chêne à gros fruits, le cerisier tardif et l’érable rouge sont également présents. La diversité en espèces d’arbres présents au boisé du Parc du Limousin, et la forte dimension de plusieurs d’entre eux, font la valeur du Parc du Limousin.

Suite à la signature de formulaires par 122 citoyens et citoyennes de Saint-Lambert, une journée de signatures du registre contre le projet de construction dans un boisé public a eu lieu mardi le 9 octobre.

Durant la journée de signature du registre, 338 personnes se sont déplacées dans le but de demander la tenue d’un référendum sur le règlement de dézonage affectant le boisé du parc du Limousin. Ce nombre excédant largement les 215 signatures exigées, le conseil de la Ville de Saint-Lambert devra décider de la suite du processus. Il peut demander la tenue d’un référendum ou mettre fin au processus. Le conseil fera part de sa décision lors de la séance du conseil le 15 octobre prochain.

Nous vous invitons à participer à la séance publique du Conseil de Ville le 15 octobre à 19h30 pour signifier votre objection au projet et même questionner les élus sur son avenir.

 

!!! Lors de l’assemblée du conseil du 15 octobre le Maire a mentionné que suite au très grand nombre de signataires aux registres (338), la ville ne tiendrait pas de référendum visant la modification de zonage. Toutefois, le maire n’a jamais voulu confirmer l’abandon du projet malgré de nombreuses questions en ce sens. Au contraire, il continue de positionner qu’il s’agit d’un bon projet pour St-Lambert. De toute évidence la ville proposera dans un avenir rapproché un nouveau projet Cogir qui impliquerait à nouveau l’intégralité du boisé. Ce projet fera l’objet d’une consultation publique. Nous vous tiendrons informés de l’évolution du dossier et des prochaines étapes.

Merci de supporter la sauvegarde du boisé du Limousin, le dernier boisé naturel des Lambertois. Un précédent pour les autres parcs de la ville: inacceptable!