De l’espoir pour le boisé

Lors de la séance publique du conseil municipal du lundi 3 décembre, deux avis de motion et deux projets de règlement ont été déposés, en lien avec le plan d’urbanisme et le plan de zonage du boisé du Limousin et du terrain des Jardins Intérieurs.
C’est la première étape vers l’adoption des règlements qui signifient le changement de zonage de ces deux terrains à leur statut initial.

Lors de la séance publique du conseil municipal du lundi 21 janvier 2019, ces deux projets de règlement ont été adoptés (à l’unanimité):

– Projet de règlement modifiant le Règlement révisant le plan d’urbanisme de la ville de Saint-Lambert afin de modifier les limites de l’affectation récréative RÉ-5 ainsi que celle de l’affectation résidentielle R-6;
– Projet de règlement modifiant le Règlement de zonage afin de modifier la limite des zones RE-5 et PA-17 pour tenir compte d’une modification du plan d’urbanisme.

C’est une autre étape vers le changement de zonage du boisé à son statut initial (parc), mais ce changement demeure encore loin dans le futur.
La ville de Saint-Lambert va tenir une assemblée publique de consultation en lien avec l’adoption de ces deux règlements qui aura lieu le 21 février 2019 à 19:00 à la Salle du conseil de l’Hôtel de Ville. La ville veut consulter les citoyens quant à ce changement de zonage.

Le greffier de la ville, M. Mario Gerbeau nous a clairement expliqué en décembre que ce processus suivra le même chemin que celui du changement de zonage de parc à zone résidentielle, mais dans le sens inverse.

Alors, après cette étape, il y aura probablement l’adoption d’un règlement de concordance avec le schéma d’aménagement de Longueuil et l’adoption de ces deux règlements comme tels. Jusqu’au moment où toutes ces étapes seront franchies (si la majorité du conseil vote “pour” chacune d’elles), le statut du boisé demeure inchangé, donc il est encore à risque.

Notre comité ne s’accordera pas de répit tant que le zonage du boisé ne sera pas officialisé: la pétition demeure donc en ligne et le suivi avec les conseillers se poursuivra.

Nous vous remercions de votre aide sans lequel aucun changement n’aurait été possible!
Le Comité pour la sauvegarde du boisé du Limousin