Lettre du Comité de sauvegarde du Boisé du Limousin

Saint-Lambert le 5octobre 2018

Monsieur le maire

Mesdames et Messieurs les Conseillers Municipaux,

Tout au long du présent processus d’échange de terrain avec le promoteur COGIR, une question est toujours restée sans réponse claire.

Pourquoi le projet ne se fait-il pas dans la propre cour arrière des Jardins Intérieurs? On a apporté des réponses diverses, augmentation de trafic sur Limousin, perte d’usage de la cour arrière par les résidents, opposition du voisinage….

La réponse est pourtant sur le propre site de la ville. En effet dans le rapport présenté le 10 juillet à la ville de Saint-Lambert, vous pouvez lire en page 10 (ÉVOLUTION ET BONIFICATION DU PROJET) qu’en décembre 2014 il y a eu présentation d’un projet d’agrandissement en cour arrière de la tour 1 et en 2015 agrandissement en cour arrière de la tour 2.Naturellement la circulation se ferait logiquement en se raccordant vers la rue Victoria.

Nous vous réitérons la question. Pourquoi cette option refusée par l’ancien Conseil n’a pas été étudié de nouveau? Il me semble que c’est une solution toute trouvée et idéale, permettant d’ajouter de nouvelles habitations, gardant une immense portion de la cour arrière et conservant surtout un boisé unique à St-Lambert.

Nous vous invitons à reconsidérer cette option sérieusement car permettre la construction en plein cœur d’un boisé naturel ne laissera qu’un espace vert morcelé et banal qui servira de faire-valoir aux immeubles de COGIR.

Quant au million de dollars en jeu, il sera facilement récupéré par l’augmentation de la valeur foncière du terrain qui demeurera à proximité d’un parc mature dont la valeur pourrait être mieux mise en évidence.

Merci,

Comité pour la sauvegarde du Boisé du Limousin